L’origine de B.A.BA-TV

Le programme B.A.BA-TV est né de l’initiative de Stéphane GAULTIER, ancien dirigeant dans l’équipe fondatrice de la Cinquième (devenue France 5), chaîne du Savoir, de la Formation et de l’Emploi, qui a été également le créateur du i-m@nuel et du i-cart@ble, produits pionniers dans le développement des environnements numériques de travail dans l’enseignement français. Il a réuni autour de lui une équipe de professionnels de l’audiovisuel du multimédia et de l’éducation.

C’est cette expérience de l’Audiovisuel, du Digital et de l’Education qui l’a amené à développer B.A.BA-TV en réponse au problème de l’illettrisme et de l’analphabétisme à Mayotte. Si la situation est préoccupante en France, elle est épouvantable à Mayotte qui connaît un taux d’illettrisme excessivement important. L’école de la république s’impose à tous les moins de 16 ans. Mais que faire pour les autres, les adultes ceux sortis trop tôt de l’école où qui n’y sont jamais allés. Il est difficile de les conduire à entrer dans des dispositifs d’apprentissage classiques. Franchir le seuil d’une salle, même si ce n’est pas une salle de classe, est un premier obstacle souvent insurmontable.

C’est là où B.A.BA-TV intervient. La télévision entre dans la plupart des foyers, y compris les plus déshérités. C’est le moyen de toucher un large public dans lequel se trouvent ceux qui ont des difficultés en lecture, écriture ou calcul. A l’origine, ils ont imaginé une série TV L’Ami BaBA dans l’objectif de montrer sur un ton convivial et bienveillant comment des personnes qui osent accepter d’apprendre peuvent faire évoluer leur vie et atteindre des objectifs inaccessibles sans cela.

Après chaque épisode, le téléspectateur peut retrouver BaBA au téléphone et s’exercer sur le serveur vocal à ce qu’il vient d’apprendre dans l’émission. Sans s’en rendre compte, par le jeu de l’interactivité, il entre dans un processus pédagogique, et ludique, dans lequel il est encouragé et motivé à regarder d’autres émissions puis à revenir s’exercer. Notre objectif premier est de lui montrer qu’il est en mesure d’apprendre et que cela le fait progresser. Lui montrer que son avenir peut s’éclairer. Et que B.A.BA-TV peut l’y aider.

Notre deuxième objectif, après avoir établi un lien de confiance entre BaBA et l’apprenant, est de l’inciter à aller au-delà et à rejoindre les actions locales de formations. Rien de plus simple pour BaBA que de lui indiquer lors d’un échange téléphonique, l’existence d’une réunion d’information près de chez lui. Et, lorsqu’il s’y rendra, il ne sera pas un anonyme mais un invité de BaBA. Il sera accueilli comme tel. C’est en cela que B.A.BA-TV est le chaînon manquant de toute action de lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme. Il sensibilise, motive, forme et incite à rejoindre les actions locales.

Avec le soutien du Ministère des Outre-mer et du Secrétariat d’Etat à la Francophonie, de l’Université de Maurice et de Francetélévisions, il a été possible de réaliser un premier épisode accompagné de son service interactif pédagogique de démonstration. Ce programme a été diffusé pendant la semaine nationale de lutte contre l’illettrisme sur Mayotte 1ère et France Ô.

Aujourd’hui, B.A.BA-TV peut s’adapter aux des publics très différents en utilisant d’autres types de programmes audiovisuels tels que le magazine, le reportage le documentaire ou l’animation seule.

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish