Aussi sur Internet

La Télévision et le Téléphone mobile sont encore bien plus diffusés qu’Internet, notamment avec des débits permettant de visionner de la vidéo. Pour autant le dispositif B.A.BA-TV n’ignore pas Internet et propose ses services dessus.

Pouvoir choisir à tout moment entre TV + Téléphone ou Internet

Pour les utilisateurs : via internet, sur ordinateur, tablette ou smartphone, ils peuvent accéder au service B.A.BA-TV. Développé en HTML5, celui-ci peut fonctionner sur tout type de terminal sans avoir à procéder à la recherche et à l’installation d’une application. En effet, une telle procédure préalable serait un obstacle trop important pour la cible de B.A.BA-TV. Grâce aux données personnelles enregistrées, le service proposera directement le contenu que l’apprenant doit voir, soit l’émission pour laquelle il a pris rendez-vous, soit les exercices d’application à effectuer. Le contenu et la progression pédagogique sont strictement identiques à ce qui se trouve sur le serveur vocal afin de permettre à l’apprenant de choisir alternativement le serveur vocal ou le site Web. L’accès Internet permet de suivre la méthode sans avoir un rythme imposé par la diffusion TV.

Accroître l’impact des lieux de formation

Pour les tuteurs ou formateurs, l’accès au service leur permet de suivre la progression des apprenants qui leurs sont attachés. Ils peuvent ainsi être alertés lorsqu’une personne décroche et cesse d’utiliser le service. Ils peuvent également accéder à des modules d’évaluation qu’ils peuvent soumettre à l’apprenant afin de valider les acquis. C’est ainsi que le dispositif B.A.BA-TV peut en lien avec des lieux de formation constituer un moyen d’élargir l’impact de chaque centre en formant à distance les apprenants et en apportant les outils de validation des acquis. L’organisme de formation sans accroître considérablement ses moyens techniques ou humains peut former et certifier un plus grand nombre de personnes.

 

Le canal de multidiffusion

Gratuit

 

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish