Une émission télévisée

Lorsqu’en 1994, la Cinquième (aujourd’hui France 5) fut lancée, les pouvoirs publics lui avaient confié la mission d’inventer de nouvelles façons de transmettre des connaissances au plus grand nombre.

De scolaire la télévision devenait éducative et pédagogique.

Pour conquérir et retenir les publics concernés par cette façon nouvelle de s’adresser à tous ceux, étudiants, professeurs, téléspectateurs désireux d’acquérir un savoir, la chaîne avait imaginé de produire avec l’aide du CNDP des « modules » de 8 et 15 minutes traitant de toutes les matières enseignées dans les établissements scolaires et universitaires (Des études ayant montré qu’une durée plus longue faisait décrocher les téléspectateurs).

Vingt cinq ans plus tard, la révolution numérique a bouleversé les techniques de production et modifié considérablement la façon de « consommer » ce que l’on nomme aujourd’hui les « produits audiovisuels ».

Se plaçant dans la lignée de ceux qui ont facilité l’accession à la culture et à la connaissance, LE SAVOIR POUR TOUS propose un dispositif fondé sur un programme audiovisuel attractif, informatif mettant en scène l’apprentissage du savoir de façon accessible.

En fonction des publics cibles, LE SAVOIR POUR TOUS conçoit le programme adapté. Pour cela, elle a, à sa disposition, tous les formats audiovisuels possibles pour créer le programme correspondant à l’objectif de formation. Son but : proposer une émission attractive afin d’informer et de former, tout en distrayant pour toucher le plus grand nombre.

  • LE MAGAZINE : S’IDENTIFIER
    Émission de plateau ouvrant l’accès à des invités pouvant témoigner sur leur vécu quotidien, et sur l’atout d’avoir osé apprendre. Le téléspectateur peut s’identifier aux témoins et trouver ainsi la motivation pour appeler le serveur vocal après l’émission.
  • L’ANIMATION : EXPLIQUER
    Le recours à l’animation est un moyen universel de pouvoir expliquer des notions simples ou compliquées. Que ce soit avec des personnages en créant des situations, avec des croquis dynamiques ou simplement en animant des mots et des lettres, l’animation rend l’explication plus accessible et mémorisable, de façon moderne et attractive.
  • LE REPORTAGE : S’OUVRIR
    L’intérêt du reportage est d’aller au plus prêt de la culture du territoire sur lequel le programme sera diffusé. L’émission devient plus proche de la culture locale des populations ciblées par l’émission. Elle colle au réel pour montrer des situations vécues. En même temps, elle ouvre cette culture à d’autres téléspectateurs si la zone de diffusion est plus large.
  • LA FICTION : TRANSPOSER
    Voir une situation de blocage liée à un manque de connaissances est souvent révélateur pour celui qui vit cette difficulté au quotidien. En le traitant sous la forme d’une fiction sympa, souriante et énergique, cela permet de montrer ces situations embarrassantes sans stigmatiser, en restant bienveillant. ça dédramatise. Le téléspectateur concerné peut ainsi plus facilement accepter de voir cette vérité en face et trouver la motivation d’appeler le serveur vocal.

 

Dispositif B.A.BA-TV

Service interactif

 

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish